Un article concernant une photo inédite d’Elisabeth

16996252_1282234798497718_5474934772825118738_n

J’ai trouvé un extrait d’un article en allemand qui parle d’une photo inconnue d’Elisabeth. Si quelqu’un si connait dans cette langue, pourrait-il (elle) essayer de faire une petite traduction en français. par avance merci.En attendant je poste trois photos agrandies de ce même cliché, où l’on voit bien Elisabeth avec sa sœur Hélène ainsi que ses Dames d’Honneur.

I found an excerpt from an article in German that talks about an unknown picture of Elisabeth. If someone knows in this language, could he (she) try to make a small translation into French. In advance thank you. In the meantime I post three enlarged photos of this same shot, where we see Elisabeth well with his sister Helen and his Ladies of Honor.

11063789_1133929609963257_2247943883217921943_n

 

13428430_489162557875299_1822793629070836966_n

13428430_489162557875299_1822793629070836966_nop

Une collection de lettres cachées pendant 90 ans à l’intérieur d’un coffre de banque à Vienne pourrait enfin résoudre le mystère de l’une des plus grandes histoires d’amour du monde

mary

Selon plusieurs journaux Une collection de lettres de Mary Vetsera cachées pendant 90 ans à l’intérieur d’un coffre de banque à Vienne pourrait enfin résoudre le mystère de l’une des plus grandes histoires d’amour du monde.Une lettre est adressée à sa mère Hélène Vetsera, l’autre à son frère Feri et la 3eme à Hanna. Mais sachez que dans son mémorandum Hélène Vetsera parle pourtant de ces lettres (du moins celle qui lui était destinée et celle de son frère) et que donc tout ceci n’est pas si extraordinaire puisqu’on connaissait ces lettres et ceci ne veut pas dire que ce ne sont pas des faux. Je vous poste ici quelques journaux qui parlent de la découverte de ces lettres pour que vous puissiez vous faire une opinion par vous même.

Several newspapers talk about a collection of letters from Mary Vetsera hidden for 90 years inside a bank vault in Vienna could finally solve the mystery of one of the greatest love stories of GlobalData. One of this Letters is addressed to Helene Vetsera her mother, the other to his brother Feri and 3rd to Hanna. But know that in his memorandum Helene Vetsera yet speak of these letters (at least one that was meant for him and his brother that) and so all of this is not so extraordinary because knew these letters and this does not mean that are not forgeries.
I’ll post here some newspapers that speak of the discovery of these letters for you to form an opinion for yourself.

http://www.thelocal.at/20150731/mary-vetseras-suicide-letters-found

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3182262/Please-forgive-not-resist-love-Sensational-letter-hidden-bank-vault-90-years-reveals-passion-one-history-s-great-affairs.html

Mary 2

3 nouvelles acquisitions

voici mes toutes nouvelles acquisitions en matière de livres : 2 concernant Elisabeth et le 3e concernant le Roi Louis II de Bavière.

here are my all new acquisitions for books 2 about Elisabeth  and the 3rd about King Ludwig II of Bavaria.

Sissi et ses enfants, drames et conflits de Hanne Egghardt :

nouveau livre 1

Sissi et François-Joseph, Mariage Impérial à la Cour d’Autriche de la Baronne Sophie Manno de Noto :

Noto

Le Roi des rêves, Louis II de Bavière de Isaure de Saint Pierre :

nouveau livre 2

Bustes d’Elisabeth et François-Joseph au Château de Beloeil en Belgique

Voici des photos de bustes de l’Impératrice et de l’Empereur qui se trouvent au Château de Beloeil en Belgique :

Here are pictures of busts of the Empress and the Emperor are at Beloeil Castle in Belgium :

3218185663_2_4_6GGakpdkb23_la10beloei46CCF24022015_00000

Si trouve aussi une copie d’un portrait de l’Impératrice Eugénie / If also a copy of a portrait of the Empress Eugenie : 

3218185663_2_10_aftviS4x3218185663_2_12_R5jRhWWx

Ainsi que des portraits de certains membres de la Famille Impériale au temps de l’Impératrice Marie-Thérèse / As well as portraits of some members of the Imperial Family to the time of Empress Maria Theresa :

L’Impératrice Marie-Thérèse / Empress Maria Theresa :

beloei59

Archiduchesse Marie-Antoinette, Reine de France / Archduchess Marie Antoinette, Queen of France :

img_1311

Archiduchesse Marie-Christine, Duchesse de Saxe-Teschen / Archduchess Marie-Christine, Duchess of Saxe-Teschen :

Marie-chistine

Et voici deux vues du Château de Beloeil / And here are two views of the Beloeil Castle :

anx-0a10a1_cha10

http://www.chateaudebeloeil.com/fr 

http://marie-antoinette.forumactif.org/t470-le-chateau-de-beloeil

Merci à Dominique Brichard pour son aide / Thanks to Dominique Brichard for help.

« Sissi et ses enfants » de Hanne Egghardt,

Sissi et ses enfants

le 25 février 2015 paritra un nouvelle biographie suer Elisabeth  « Sissi et ses enfants » par Hanne Egghardt. Voici le résumé :

« Sait-on que la célèbre impératrice d’Autriche mit au monde quatre enfants ? Et que le destin semble s’être acharné à la meurtrir à travers eux ? Parce qu’on la jugea inapte à pouvoir s’en occuper, on lui retira sa première petite fille, Sophie, qui fut confiée aux soins de sa terrible belle-mère, l’archiduchesse Sophie. La malheureuse enfant mourut à deux ans. Aucune intimité ne lia l’impératrice à sa seconde fille, l’archiduchesse Gisèle, qui lui fut également arrachée pour être élevée par sa grand-mère : elle fut mariée dès l’âge de seize ans à un prince de Bavière ! Plus tard, son fils unique, le prince héritier Rodolphe, doté d’un caractère fragile et exalté, se suicida à Mayerling dans les bras de sa maîtresse après qu’on l’eut marié à une princesse de Belgique qu’il n’aimait pas. Ce fut seulement avec sa dernière fille Marie-Valérie, née dix ans après ses autres enfants, que Sissi eut enfin la possibilité de nouer une relation maternelle : elle imposa à la cour son désir de l’éduquer elle-même et la poussa à faire un mariage d’amour en résistant à toutes les pressions d’État. Mais, pour cette dernière, la tutelle d’une mère aussi excentrique ne fut pas de tout repos… Hanne Egghardt nous plonge dans l’intimité de la famille impériale et nous révèle un visage méconnu d’Elisabeth, impératrice d’Autriche. »

« Sissi et ses enfants », Hanne Egghardt, traduit de l’allemand par Sylvie Goguel, Pygmalion, 2015, 246 p.

Merci à Dominique Brichard pour l’info.

Manga « Elisabeth » par Kumi Morikawa

Manga Elisabeth

En 1996 suite au succés de la Comédie Musicale viennoise « Elisabeth » de Michael Kunze et Sylvester Levay, est sorti au Japon un Manga portant le même nom.  l’auteur en est Kumi Morikawa. Voici quelques images et quelques liens :

In 1996 following the success of the Viennese Musical « Elisabeth » by Michael Kunze and Sylvester Levay, was released in Japan Manga of the same name. the author is Kumi Morikawa. Here are some pictures and links :

Manga Elisabeth 01Manga Elisabeth 04 Manga Elisabeth 03 Manga Elisabeth 05 Manga Elisabeth 02

https://www.youtube.com/watch?v=Q5l9xcuw27A

http://www.ilbazardimari.net/recensione-manga-elisabeth/

« Louis II de Bavière. Le roi des rêves » par Isaure de Saint-Pierre

LE_ROI_DES_REVES.qxp_145x225

Fin février 2015 paraitra un livre sur le Roi Louis II de Bavière intitulé « Louis II de Bavière. Le roi des rêves » par Isaure de Saint-Pierre.

 Résumé du livre : « Louis II de Bavière est surtout connu pour ses excentricités, son goût du merveilleux et son romantisme échevelé. Un bâtisseur de châteaux féeriques, qui exaltent les légendes médiévales et le génie du Grand Siècle. Un mélomane envoûté jusqu’à l’obsession par la musique de Wagner, qu’il a sauvé de la faillite et du désespoir, premier mécène du festival de Bayreuth, et confident de sa cousine l’impératrice Sissi, qui partageait son besoin éperdu de pureté. Un solitaire homosexuel révulsé par sa sexualité. Mais Louis II de Bavière était bien plus qu’un esthète illuminé. Il a joué un rôle stratégique dans une Europe tourmentée, réussissant à négocier avec un Bismarck qu’il n’aimait guère l’indépendance de son royaume lors de la proclamation de l’empire allemand. Il mourra pourtant destitué de son trône dans des conditions aussi étranges et mystérieuses que celles de son règne solitaire. »

« Louis II de Bavière. Le roi des rêves », Isaure de Saint-Pierre, Albin Michel, 2015.

Livre « Rois et princes en 1914″

Rois et princes en 1914

Parution le 1er octobre prochain de cet ouvrage intitulé « Rois et princes en 1914 » par Philippe Delorme.

En voici le descriptif : « A la veille de la première guerre mondiale, l’Europe ne compte que quatre républiques, dont la France. Partout ailleurs, ce sont des monarchies, dont beaucoup sont aujourd’hui déchues, qui se partagent le pouvoir. Cinq souverains dominent le Vieux Continent : George V, roi du Royaume-Uni et empereur des Indes, Nicolas II, tsar de Russie, Guillaume II, roi de Prusse et empereur allemand, François-Joseph Ier, empereur d’Autriche et roi apostolique de Hongrie, et enfin Mehmed V Rechad, empereur ottoman et calife de l’islam.

Tous ou presque sont apparentés. Ils forment la grande famille du « Gotha », selon le nom du célèbre almanach qui recense, chaque année, princes et autres souverains. Cependant, les impératifs de la politique et de la diplomatie ont creusé un fossé profond entre les uns et les autres. Quelques mois après ce début d’année 1914, ils vont s’entre-déchirer dans un effroyable conflit. »

« Rois et princes en 1914″, Philippe Delorme, Editions A. Sutton, 2014.

                                        —————————————-

Published on October 1 of this book entitled « Rois et princes en 1914 » by Philippe Delorme.

Here is the description : « On the eve of the First World War, Europe has only four republics, including France. Elsewhere, they are monarchies, many of whom are fallen, who share power. Five sovereign dominate the Continent : George V, King of the United Kingdom and Emperor of India, Nicolas II, Tsar of Russia, Wilhelm II, King of Prussia and German emperor, Franz Joseph I, Emperor of Austria and Apostolic King of Hungary and finally Mehmed Reshad V, Ottoman Emperor and Caliph of Islam.

Almost all are related. They form the great family of the « Gotha » as the name of the famous almanac that lists every year, princes and other rulers. However, the imperatives of politics and diplomacy have driven a deep wedge between each other. A few months after the beginning of 1914, they will tear each other apart in a terrible conflict.

« Rois et princes en 1914 » Philippe Delorme, A. Sutton Publishing, 2014.

Sissi – Conchi

 Conchi-SissiConchi-Sissi noir et blanc Conchi-Sissi gros plan

La chanteuse Autrichienne Conchita Wurst  a à peine gagné l’Eurovision hier soir que déjà elle en inspire certains, la preuve avec ce portrait de SIssi en avec la barbe de Conchita…. A ne surtout pas prendre au premier degrés. Et Elisabeth, qui était tant anticonformiste, ça l’aurai sûrement follement amusée.

Austrian singer Conchita Wurst barely won Eurovision last night that she already inspired some people with this portrait of Sissi with beard like Conchita …. Not to take at the first degree. And Elisabeth, who was so unconventional, She will surely amused.

Conchita Wurst :

Conchita

 De son vrais nom, Tom Neuwirth / His real name, Tom Neuwirth. :

Conchi-Sissi tom

https://www.youtube.com/watch?v=QRUIava4WRM

https://www.youtube.com/watch?v=yatGAVGbgtM

Un beau portrait d’Elisabeth avec Gisèle et Rodolphe

39A140430_139_79146_2

Voici un portrait, déjà connu mais que j’ adore, d’Elisabeth posant avec dans ses bras  Rodolphe bébé et la petite Giséle. Au mur le portrait de la petite Sophie, morte quelques mois plus tôt. Ce portrait nous montre l’image – fausse – d’une Sissi heureuse, alors que justement à cette époque, elle ne l’était absolument pas. Non seulement, elle venait de perdre sa première fille, mais en plus on lui a retiré le petit prince Rodolphe ainsi que sa soeur Gisèle, l’Archiduchesse Sophie jugeant sa belle-fille incapable d’élever elle-même ses enfants

Here is a portrait, already known but I adore, Elisabeth posing with baby Rodolphein her arms and the little  Giséle. In the Wall a portrait of little Sophie, died a few months earlier. This portrait shows the image – false – a happy Sissi, while precisely at that time, it was absolutely not. Not only she had lost her first daughter, but most were removed the little prince Rudolph and his sister Gisele, Archduchess Sophie holding his daughter in Law incapable of raising her own children.